Rédha Malek
«C'est du baume au coeur»

 

 

 

 

L'ancien chef de gouvernement s'est dit «impressionné par le rassemblement qui honore la vallée de la Soummam et toute la région de Sidi Aïch».

«Honorer un intellectuel d'une grande envergure, met du baume au coeur. Un encouragement aux intellectuels qui ont joué un rôle d'avant-garde dans le combat libérateur du pays». Mohand Chérif Sahli est le premier grand personnage de la critique de l'histoire et de la pensée», a ajouté Rédha Malek qui précise qu' «il n'a pas cessé de penser à son peuple auquel il s'identifie.Il a réfléchi sur ses racines et ses origines.Il est remonté jusqu'à l'antiquité pour retrouver et faire connaître l'histoire de son peuple à travers ce grand héros, une figure de proue comme Jugurtha». Il mettra ensuite en exergue les trois messages de Mohand Chérif Sahli, à savoir «retrouver l'identité nationale de l'Algérie, faire connaître le peuple numide et ses héros avant Jugurtha.

Retrouver la personnalité de l'Algérie, l'histoire de l'Algérie dans sa continuité et son unité»..

1- Mohand Cherif Sahli. Philosophe, écrivain, historien, militant de la cause nationale, ancien ambassadeur. Le philosophe happé par la politique. Cliquez ICI pour se diriger vers la page en question.

2-Télécharger le fichier annexé pour prendre connaissance du texte intégral des différents intervenants.

Sidi Aïch abreuve les rigoles de la mémoire.

Partager cet article