En avril 1958, les pluies torrentielles qui ont sévi dans la région des Athwaghlis ont causés beaucoup de dégâts et préjudices avec pour origine la Soummam en crue. Le volume des eaux excédait la normal , ce qui a engendré des éboulements sévères notamment à Sidi-Aïch.

Par miracle la mosquée de Sidi-Aïch est épargnée :.سُبْحانَ اللهِ

Catastrophe naturelle à la soummam en Avril 1958.

Partager cet article

Repost 0