La maison jaune.

La Maison Jaune. Un film émouvant par son humanisme déchirant, film à voir et à revoir !
Alya, une jeune fille de douze ans, bêche un lopin de terre aride. Une voiture de gendarmerie s'approche. L'un des gendarmes lui remet une lettre et l'informe que son frère ainé qui effectuait son service militaire dans la gendarmerie, est mort dans un accident.
Au guidon de son tricycle à moteur, sans attendre et bravant tous les interdits, Mouloud, le père, paysan modeste des Aurès, récupère le corps de son fils.
Fatima, la mère, est plongée dans une immense tristesse. Le paysan obstiné sait que dans les Aurés, renoncer c'est mourir un peu. Ce père, très affecté et aidé de sa fille Alya, parviendra-t-il à redonner le sourire à sa femme et aux siens ?

Partager cet article