Zane Boualem : un baroudeur de la Soummam nous a quittés
Zane Boualem, le baroudeur de la Soummam nous a quittés depuis hier à l’âge de 79 ans. Il a combattu de 1956 à 1962 au sein de la compagnie de la région 4, la célèbre 324 qui a donné du fil à retordre à l’ennemi ; il avait également fait partie du bataillon de choc de la Wilaya III, cette unité d’élite qui a engagé de rudes batailles avec l’armée coloniale.
Si Boualem avait rejoint très tôt les rangs de l’ALN. Jeune émigré, puis appelé sous les drapeaux, il avait déserté et rejoint les rangs de l’ALN. Affecté dans la section de Aissa Habib dit « Blindé », il avait côtoyé alors les premiers baroudeurs, comme Chaib Md Ourabah, Cherifi Cherif, Mustapha Belanteur, Abdelkader Mezai « Boulayat », Tarzan, mouhoub, ali houa et tant d’autres en participant à leurs côtés à plusieurs embuscades et accrochages. A son tour, il suivra leur chemin et deviendra lui aussi un baroudeur reconnu à travers la Wilaya III.
Parmi les actions qu’il avait dirigées, nous citerons l’embuscade d’Achelouf où avec ses hommes il récupéra une vingtaine d’armes, celle Ibouhatmène… La compagnie de la Région 4 se distinguera par l’enlèvement du poste militaire de Timri (Fenaya) en 1958, celui de Aourir(Akfadou) en mars 1959, l’embuscade de Sfayah avec une trentaine d’armes récupérées et tant d’autres actions qui ont fait trembler l’armée coloniale.

Lire l'intégralité de l'article de Djoudi Attoumi en cliquant IC.....
 

Partager cet article