Sidi-Aïch est un village créé en 1874 et le siège de la Commune

Mixte de la SOUMMAM. À 47 Kms de BOUGIE, sur la route

reliant ALGER à PHILIPPEVILLE.

 

  • L'annuaire Général de l'ALGERIE et de la TUNISIE, édité

par H. L LAGELLE, nous donne les renseignements suivants en

1900

  • Température minimale 0° ? maximale 48°.
  • Situé sur le chemin de grande communication N°3.

Eclairage au pétrole.

  • Marché le Mercredi, l'un des plus importants du

département (céréales, figues, caroubes, huile d'olive, bestiaux).

  • 20 Ha de vigne donne 1.000 hl de vin rouge
  • Le Livret guide du Syndicat d'Initiative de BOUGIE, publié

en 1914 indique

  • Cette commune est la plus peuplée d'ALGERIE.
  • Elle compte un nombre considérable d'écoles indigènes très

fréquentées.

  • On y trouve de nombreuses huileries, car dans cette partie

de la Vallée, la culture de l'olivier est très répandue.

  • Elle fait également un grand commerce de figues sèches.
  • En quittant SIDI-AÏCH, après être passé devant " Le Rocher

de Plâtre " dit " La Plâtrière", on trouve l'usine SEGADE fils qui

fabrique un plâtre réputé par sa finesse et sa blancheur.

  • Cette Commune Mixte administrait 15 ou 16 Douars, dont
  • EL-FLAYE, berceau de la famille du chanteur MOULOUDJI, et

8 Centres Communaux.

  • La SOUMMAM traverse SIDI-AÏCH, sur la rive gauche,

passe la route Nationale où se trouvent tous les commerces, sur

les hauteurs se dresse l'important bâtiment de la Commune

Mixte. Un pont en pierres prolongé d'une armature métallique

supporte la ligne des Chemins de fer algériens ALGERBOUGIE.

Sur la rive droite il y a la gare et dans les environs "

La Mission " nom donné à ce quartier où des missionnaires

Protestants étaient venus s'installer.

  • La SOUMMAM serpente en lacets, divaguant au milieu des

lauriers roses et blancs, et les oliveraies, ses eaux boueuses

tantôt calmes, mais pouvant devenir tumultueuses après un

orage. Les petits bergers insouçiants se laissaient surprendre par

la montée des eaux alors que les gués n'étaient plus praticables.

  • En 1957, les inondations de la Soummam furent

catastrophiques pour la Région. Le pont des CFA fut tordu

comme du fil de fer, le marché couvert emporté et de nombreux

dégâts étaient à déplorer.

  • Bien longtemps avant que cela se généralise, le Mercredi

était jour de congé pour les écoliers de SIDI-AÏCH, car c'était le

jour du marché.

  • Les rues étaient envahies par les Kabyles descendus de leurs

douars, cette foule en mouvement était impressionnante. Les

marchands ambulants prenaient possession des trottoirs

(coiffeurs, arracheurs de dents, fripiers, danseurs etc ...).

  • La Société Sportive de SIDI-AÏCH ou 3.S.A. était l'équipe

de football, fin des années 1940 elle avait sa chanson (Eh oui,

déjà) sur l'air emprunté à la célèbre chanson " Une fleur de

PARIS " en voici quelques brides " ... 3.S.A. avec espoir, elle a

fleuri en KABYLIE... " Pour les boulistes, il y avait un jeu à la

Lyonnaise...

  • Le Monument aux Morts, oeuvre de Paul BELMONDO, est

particulier car il représente 2 femmes (chaque communauté étant

représentée). Il se trouve en bordure de la route Nationale entre

l'église et la mosquée. Le passant, qu'il soit Français ou Kabyle

ne pouvait rester insensible au témoignage de Paix et d'Amitié

que semblaient délivrer ces 2 femmes très dignes dans leur

attitude.

Ce monument existe toujours mais il a été modifié.

  • Le Dictionnaire National des Communes de FRANCE et de

l'UNION FRANCAISE, mis à jour le 1er Janvier 1950 indiquait

o LA Soummam 129.005 Habitants.

o Centre de la Commune SIDI-AÏCH 490 Habitants.

  • En 1957 SIDI-AÏCH deviendra une Sous-préfecture du

département de SETIF, et verra sa population en constante

augmentation.

Louis AYMES

SIDI AICH en ... 1900 (revue du Gamt, n°55, 1996/3)

Village de la Commune mixte de la Soumman.

Justice de Paix d'El Kseur qui est à 22 km - 47 km de Bougie

(département de Constantine).

336 Européens.

Superficie : 390 ha en plaine et côteaux

Températures : minimale 0° maximale 48°.

Chemin de grande communication n° 3.

Cours d'eau : Oued Sahel.

Eclairage au pétrole.

Marché le mercredi l'un des plus importants du département :

céréales - figues - caroubes - huile d'olive -bestiaux.

20 ha de vignes donnent 1000 HI de vin rouge.

Ecole mixte. -

Administrateur : MURAT

ler adjoint : BENET

2ème adjoint : CASTANER

Secrétaires : BRUNELET, MALBRAUD,

VIELFAUREGRAND

Garde champêtre : DOMERGUE

Agent voyer : TALAMAS

Médecin de colonisation : CLAVERIE

Contributions diverses : ARNAUD

Porteur de contraintes HANACHI

Instituteur. GROS

Institutrice: Mme GROS

Vétérinaires REGULATO, VERDIN

Gendarmerie Une brigade à cheval

Postes et télégraphe Melle BALY

 

Professions

 

Boulangers LIVORNO

Cafés COURET, Vve LIVORNO

Charron BENE VENT!

Travaux publics VIGEZZI

Epiciers LABOUCHE Charles, Melle MICHAUD

Hôtels : de France, de l'Union

Huiles : COURET, PHILIP B.

Agriculteurs COURET, PHILIP, B.SOUM

Viticulteurs COURET 1 ha 50, GRAND 6 ha, PHILIP B. 12 ha

SOUM 67 ares

Josette SCOTTI (adh.. 719)

Extrait de l Annuaire Général de l Algérie et de la Tunisie édité

en Algérie par H.L. LAGELLE

Sidi-Aïch la commune mixte de Béni-Ouaghlis dans les années 1800.

Partager cet article