Objectifs Fondamentaux de notre Révolution.
Par Mohamed Larbi Ben M’hidi
(Article paru dans El Moudjahid n°2 Fin juillet 1956)
 
La révolution du 1er Novembre 1954, sous l’égide du F.L.N et de l’A.L.N. est l’expression d’une volonté populaire irrésistible pour la liberté et l’indépendance.
Le peuple Algérien reprend une autre fois les armes pour chasser l’occupant impérialiste, pour se donner comme forme de gouvernement une République Démocratique et sociale pour un système socialiste comportant notamment des réformes agraires profondes et révolutionnaires, pour une vie morale et matérielle décente, pour la paix au Maghreb.
Le peuple algérien est fermement décidé, compte tenu de ses déboires et ses expériences passées à se débarrasser à jamais de tout culte de la personne et le Messalisme en est une des formes les plus primitives, les plus réactionnaires, les plus dégradantes.
Le peuple Algérien est résolu à faire de la Direction collective dans un centralisme démocratique la loi qui régira désormais dans la discipline chacun en tous, du F.L.N l’outil qui cimentera l’unité de la nation algérienne, de bâtir un avenir florissant pour tous les Algériens dans l’égalité et la justice.
Le Peuple Algérien, dans sa lutte de libération nationale et d’émancipation, compte sur le soutien indéfectible des peuples frères Maghrébins, sur la solidarité agissante des arabes, sur l’amitié des Afro-Asiens, sur la sympathie du peuple français des démocrates et progressistes du monde.
La victoire des peuples maghrébins consacrant l’égalité de tous leurs enfants sans distinction aucune si ce n’est le mérite est un facteur puissant d’équilibre et de paix dans le bassin méditerranéen.
Cette victoire permettra d’établir des alliances solides notamment avec le peuple français dans sa lutte contre le fascisme et pour la démocratie, et en plus elle sera un rempart puissant anti-impérialiste en Afrique.
La nation Algérienne sous le guide éclairé des glorieux F.L.N. et A.L.N. poursuivra victorieusement sa marche, pour l’indépendance nationale, pour détruire à jamais le colonialisme rétrograde et faire triompher les libertés humaines dans l’équilibre et la fraternité universelle.
 
Mohamed larbi Ben M’hidi
 

Tag(s) : #AIT-DAOUD

Partager cet article