http://www.elmoudjahid.com/temp/fr/actualite2[47441].jpgLe secteur de la formation et de l’enseignement professionnels dans la wilaya de Béjaïa s’est renforcé par l’ouverture d’un nouvel institut national de formation professionnelle (INSFP) pour la rentrée professionnelle 2013/2014.

La cérémonie qui s’est déroulée à Sidi Aïch a été présidée par le wali de Béjaïa, en présence du président de l’APW, du directeur de la formation professionnelle et des directeurs de l’exécutif. Cette infrastructure qui s’étend sur 8.720 m2a été réalisée pour une enveloppe financière de 335 millions de dinars programmée depuis 2003. L’INSFP de Sidi Aïch comprend 12 classes, 3 salles spécialisées, une bibliothèque et un auditorium. Sa capacité théorique est de 500 places, dont un internat de 120 lits et une demi-pension de 400 rations. Cet établissement est spécialisé dans l’agro-alimentaire et les branches traditionnelles. 

Dans la même commune, le wali a visité un centre de formation professionnelle et de l’apprentissage (CFPA) d’une capacité d’accueil de 600 places et 120 lits d’internat. Tour à tour, le directeur de la formation professionnelle, le président de l’APW et le wali ont axé leur intervention sur les formations de ces centres qui renforceront, sans aucun doute, le monde du travail, tout en demandant aux stagiaires de choisir les spécialités qui leur ouvrent la meilleure insertion professionnelle. Selon les orateurs, le pays est confronté à la spécialisation de la main-d’œuvre  et les centres de formation doivent s’investir dans la formation des métiers.

Tout en engageant des échanges et des partenariats avec les entreprises pour échanger les expériences et les connaissances des métiers.

 La rentrée professionnelle a accueilli 11.003 stagiaires, dont 5.188 nouveaux inscrits. Auparavant, le wali s’est rendu à l’INSFP Oudak-Arab de Béjaïa où il a visité les différentes structures d’accueil et a inauguré un nouvel internat de 60 lits.

 

Cet institut assure la formations des techniciens administratifs et de gestion, l’hôtellerie et tourisme, l’informatique, les métiers de services et le bâtiment et travaux publics.

Partager cet article

Repost 0