L’ouvrage du marabout Abou Zaïd Abderrahmane dit Abderrahmane el waghlissi est intitulé  EL MANDHOUMA FI AL FIQH  et son explication est éditée Sous la plume de  Abderrahmane Al Sabagh  en 1776  sous le titre : hada sharh al mandhouma al waghlissia en se référant au nom de la région à son époque ou écrit ce livre sans plus soit 4 siècles plus tard.

Abou Zaïd Abderrahmane est  répertorié comme étant un marabout de la région de Béjaïa repris en effet par l'historien Gaïd Mouloud dans son livre "Bougie et sa région page 38 édition Mimouni" :

 http://www.bgayet.net/histoire/Les-Marabouts.html

Pour les les waghlissiens qui prétendent et s’évertuent que Abderrahmane el waghlissi est le grand père ancêtre du arch Ath waghlis, ils se  trompent dans leur hypothèse et  ne disposent d’ailleurs d’aucun fondement ou référence  hitorique pour affirmer de tels propos .

CLIQUEZ SUR L’UN DES LIENS SUIVANTS POUR AVOIR UN APERCU OU TELECHARGER EL WAGHILISSIA  DANS SON INTEGRALITE :

http://www.fichier-pdf.fr/2013/12/11/makhtout1/

http://pdf.lu/nhdm

biographie

Dans l’une des pages précédentes, j’ai expliqué l’origine de l’appellation des Ath waghlis Après maintes recherches, ou on aboutit  à un catalogue appartenant à la maison LEIDE-E.J.BRILL édité en   1886 qui contient tous les ouvrages et manuscrits Arabes et Turc recensés au lendemain  du débarquement Français.Ce catalogue mentionne effectivement le livre de Abou Zeïd Abderrahmane el waghlissi  répertorié sous le   n° 459 . Il s’agit bien évidement de l’ouvrage en arabe EL MANDHOUMA FI AL FIQH   de Abderrahmane Sebagh qui mentionne le nom de l’auteur Abou Zaïd Abderrahmane en préface  (voir la page en cliquant ici)

Abou Zeid 

Plus loin, j’ai affirmé avec une source crédible (IBN KHALDOUN  Histoire des berbères et des dynastie musulmanes de l'afrique septentrionale Tome I, II, III de Berti édition) qu’a l’époque de Abbou Zaîd Abderrahmane, il n’est recensé aucune tribu dans la région dénommé « waghlis », en effet il situe à 5 lieux de Bougie au versant sud de la soummanm Miscisna « Imessissen »  et au versant nord ath Djebbar  pourtant réputé avoir traversé et connaître la région puisqu’il a même séjourné à IMAGHDASSEN.

 

Partager cette page

Repost 0